Red Dwarf Index du Forum
Red Dwarf
forum français sur Red Dwarf, la sitcom SF
 
Red Dwarf Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Dossier: Red Dwarf - Le Film ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Red Dwarf Index du Forum -> The Observation Dome -> Dwarf Chat
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
lowtee
First Officer

Hors ligne

Inscrit le: 19 Déc 2014
Messages: 188
Féminin
Saison préférée: X
Personnage préféré: Cat

MessagePosté le: Ven 10 Juil 2015 - 18:22    Sujet du message: Dossier: Red Dwarf - Le Film Répondre en citant


 

Red Dwarf – Le film

Il y avait beaucoup de demandes et de discussions autour d'un éventuel film sur Red Dwarf, et le projet a vraiment commencé à devenir sérieux après la saison 6. Doug Naylor, auteur et producteur de la série avait deux exigences: que les acteurs du film soient ceux de la série, et qu'il aurait un total contrôle sur l'histoire et le travail de création du film. Il n'y avait qu'un seul problème: il fallait trouver quelqu'un prêt à payer pour le film.

Le travail sur le film a été interrompu pour la saison 7 de Red Dwarf, bien que la décision de faire venir Kochanski dans les personnages principaux a été faite en partie pour servir le film. Si le film devait être fait, il y avait une forte probabilité que les investisseurs soient américains, et avoir un rôle féminin dans les rôles principaux est plutôt vendeur.



 

En 1997, Doug était déterminé à faire le film. Lors de l'annonce du projet de remasteriser les premiers épisodes en DVD, il disait: "Je sais que je continue de dire que le film se fera. On le commencera une fois la saison 8 terminée. Les gens restent vraiment sceptiques et cyniques à dire "Vous ressortez les épisodes remasterisés juste pour attirer le public américain et de potentiels investisseurs, parce que vous voulez faire le film" Le fait est, qu'on a pas besoin de l'appui du public américain ou des investisseurs. On a déjà l'argent. On a le budget, et le film sera fait même si aucun américain n'aime la série. Ça n'a aucune incidence sur le film. Évidemment que si le film marche aux USA, ça le rendra plus populaire, mais on ne fait rien pour attirer les Etats-Unis, on fait les choses parce qu'on le veut, et comme on le veut.".
Même les acteurs étaient prêts pour l'aventure. Craig Charles a dit en 1997, qu'ils allaient faire le film l'année suivante.

Le film n'a pas été mis en route en 1998, étant donné que le tournage de la saison 8 de Red Dwarf a eu lieu un peu plus tard que Craig le pensait, mais le film restait un sujet d'actualité. Le réalisateur de Red Dwarf, Ed Bye, alors en post-production de la 8è saison travaillait déjà sur le film: "J'ai déjà des plans pour la manière de le filmer. Doug et moi sommes en train d'étudier toutes les options pour le film, afin qu'il soit réalisé de la meilleure manière possible, et éviter ce qui arrive souvent quand les productions TV ont les yeux plus gros que le ventre et tentent l'aventure au cinéma. On a un plan secret, on sait comment le faire, et personne d'autres ne peut, c'est officiel! On tournera probablement en 2000. Ce genre de choses, particulièrement les films, prennent énormément de temps, avec pleins de négociations et de papiers à faire signer avant que le projet se mette concrètement en route, et le fait que ce soit un film britannique, il faut être sûr que tu puisses avoir les personnes que tu veux, le budget que tu veux, et tout ça. Mais c'est en marche.".

Ed avait hâte de pouvoir faire toutes les choses qu'il ne pouvait pas faire avec la série en raison du budget, mais restait réservé à ce sujet tout de même. "Absolument!", puis après une pause rajoute "Non, en fait non, on sera sûrement en train d'économiser le maximum. J'ai du mal à imaginer une situation où quelqu'un me dirait "Ed, dépense comme tu veux!", à part dans une publicité… Si tu tournes un film, tout sera bien plus cher, et ce qui serait génial, c'est si on peut passer plus de temps sur les détails, parce que le temps c'est de l'argent. Mais on sera probablement à courir après le temps, à dire "Nan, pourquoi on peut pas se payer ça?"."



 

À ce point, il n'y avait pas de scripts, juste quelques idées ont été discutées. Doug Naylor voulait se concentrer sur le scénario après la post-production pour Red Dwarf VIII. "On va faire le film. Il y aura le casting original. Et ça sera tourné ici, puis là bas. Je veux dire, s'il y a une scène dans le désert, on ira en Tunisie ou quoi. Le budget sera surtout européen, un peu du Japon aussi. Peut être qu'il y aura quelques américains dans le film, mais on aura pas du "Oh, voilà le Lister Américain". C'est ce dont on parle en ce moment, mais on discute que les méchants soient américains."

Il rajoute, "Ça serait pas une mauvaise chose en fait, parce que je déteste ce cliché dans les films, comme quoi les anglais sont toujours les méchants. Mais ça n'est qu'un détail, l'important c'est de faire le film du mieux qu'on peut. Je suis sûr qu'on aura pas Will Smith ou n'importe qui du même genre, et je veux pas partir sur le "hey, ce gars était une star en 1973, mais on peut se le payer", parce qu'au final ça n'apportera rien au film. Il faut juste qu'on soit créatif, et qu'on le fasse.".

Doug pensait tourner le film au printemps ou été 2000, et considérait l'éventualité d'inclure un public. Ça aurait été extrêmement ambitieux, et c'est quelque chose qui n'avait jamais été fait auparavant pour un film. "En effet", commente Doug. "Mais j'aimerai vraiment tester ça. Évidemment qu'on ne pourra pas faire de grosses scènes d'action devant le public, on les ferait, puis on les éditerait avant de les montrer au public, comme on fait actuellement avec les scènes en extérieur, mais avoir un public quand c'est des scènes de dialogues, ou des scènes drôles. Je vois pas pourquoi on pourrait pas le faire. Je préfère ça, plutôt que de tourner le film en entier, et montrer le résultat à l'avant-première en disant "alors, vous en pensez quoi?"… Je pense que c'est très important que le film soit d'abord un film de comédie, puis un film de science fiction avec des effets spéciaux ensuite. Parce qu'il y aura toujours quelqu'un qui fera des effets spéciaux bien meilleurs que les nôtres, et on peut pas se comparer avec de grosses boites comme Industrial Light and Magic, mais on peut le faire sur la comédie".



 

En 2000, ça faisait déjà quelques années que Rob Grant et Doug Naylor ne travaillaient plus ensemble, mais Doug a contacté Rob pour lui demander s'il voulait faire partie du projet. "Je lui ai parlé qu'une fois l'an dernier, en mars", dit Rob Grant, il voulait me parler du film qu'il veut faire sur Red Dwarf", mais Rob a tourné la page, et ne veut pas le faire, "je pense pas, je crois pas que j'aurai le temps pour ça sincèrement".

En Aout 2000, les choses s'annonçaient vraiment bien. Les acteurs principaux sont réservés, avec un début de tournage pour le printemps 2001. Tous les acteurs principaux sont dans le projet, Craig Charles, Chris Barrie, Robert Llewellyn et Danny John-Jules, mais aussi avec Norman Lovett pour Holly, Chloë Annett pour Kochanski, et Mac McDonald pour le Capitaine Hollister.

On est en mars 2001, et tout le casting se retrouve aux Studios Shepperton pour une lecture du script. Afin d'assister, pour tous les personnages secondaires, il y avait Richard O'Callaghan, Angela Pleasance, et Rupert Bates. Après quelques corrections, et une nouvelle version du script, les répétitions pouvaient commencer en mai. Répétitions qui se feront sans Danny John-Jules en tournage pour un film à Prague. Les choses semblaient très bien se profiler pour le tournage qui devait avoir lieu plus tard dans l'année. Mais rien ne se fit.

Le film n'entra jamais dans le stade de production, parce que le budget n'était plus alloué. C'est arrivé plusieurs fois durant les négociations, et à chaque fois, Doug Naylor s'est débrouillé pour trouver de nouveaux investisseurs, seulement pour être à nouveau déçu.

Tout le monde dans le projet a signé un accord de confidentialité, alors les détails du script sont un peu hypothétiques. Soit c'était un préquel et reboot, soit une histoire complètement différente où ils retournent enfin sur Terre, ou même les deux. À ce jour, on a pas de réponse claire à ce sujet.



 


En résumé…


Année 
Faits 
  
  
Fin 90s 
  
Doug Naylor sécurise 10 millions £ d'une compagnie pour faire le film avec un budget prévu de 15 millions £ 
  
  
1999 
  
  
Doug Naylor écrit le script en 9 mois 
  
Aout 2000 
  
Tous les acteurs sont bookés pour un  
début de tournage en mai 2001 
  
  
2000 
  
  
La compagnie de film qui finançait en grande partie le film ferme 
  
  
2000 
  
Doug Naylor arrive à refinancer le projet. Des contrats sont signés 
  
  
Mars 2001 
  
  
Une lecture du script a lieu aux studios Shepperton avec tout le casting principal 
  
  
  
Plusieurs personnes sont confirmées sur le film. Doug Naylor va co-réaliser avec Ed Bye. Et tous les autres ont aussi travaillé régulièrement sur Red Dwarf: l'éditeur Mark Wybourn, le superviseur son Jem Whippey, à la direction des acteurs Linda Glover, la maquilleuse Andrea Finch, et aux costumes Howard Burden. Un storyboard artist est engagné (Tim Cornish), ainsi qu'une productrice déléguée, Patricia Carr, et un chef décorateur, Allan Cameron 
  
  
  
La production est reportée à septembre, pour 3 mois de tournage 
  
  
  
  
  
Mai 2001 
  
  
Tous les acteurs retournent aux Studios Shepperton pour répéter la nouvelle version du script, tous à l'exception de Danny John-Jules pris sur le tournage de Blade 2. Un autre acteur fait le remplacement, pendant que les autres rôles sont faits par Andy Taylor, Carole Nimmons, et Richard O'Callaghan 
  
  
  
  
  
Harvey Harrison est en discussion pour devenir le directeur de la photographie, et un deuxième storyboard artist est engagé, Denis Rich 
  
  
  
  
  
Robert Llewellyn a rendez-vous avec l'équipe pour faire un moulage de son visage et de son corps pour Kryten 
  
  
  
  
Juillet 2001 
  
  
Doug Naylor révèle au fan club de Red Dwarf que Ed Bye a quitté le projet et qu'il réalisera donc seul le film. Il dit aussi que le budget pour le film est aux alentours des 18-19 millions £ 
  
  
  
Été/Automne 2001 
  
  
Les investisseurs sur le film se rétractent. Le financement du film est encore une fois perdu 
  
  
  
  
  
Doug Naylor tient au projet, et voyage à travers le monde pour trouver de nouveaux fonds, cherchant toutes les alternatives possibles 
  
  
Septembre 2001 
  
  
La date du tournage arrive, et rien ne se passe. Aucune annonce officielle n'est faite 
  
  
  
  
Octobre 2001 
  
  
Grant Naylor Productions poste quelques storyboards du film sur leur site. On voit les personnages principaux dans d'impressionnants décors. Mais ne laisse rien fuiter sur le scénario 
  
  
Janvier 2002 
  
  
De nouveaux storyboards sont postés, et le film va "entrer en production" 
  
  
  
  
  
Doug Naylor en est encore à essayer de sécuriser le budget pour le film, plusieurs tentatives fortement envisagées ont échoué 
  
  
  
Septembre 2002 
  
  
Le producteur du film, Charles Armitage, annonce que le film entre à nouveau en pré-production en novembre, et que le tournage commencerait en mars 2003 
  
  
Avril 2003 
  
  
Doug Naylor va en Australie pour faire du repérage et chercher un studio de tournage. Un accord de financement n'a toujours pas été fait 
  
  
  
  
  
2004 
  
  
Doug Naylor écrit une lettre ouverte (message suivant) en s'excusant du retard et en expliquant ce qu'il s'est passé. Cependant il révèle aussi qu'il a rencontré des investisseurs américains au festival de Cannes et qu'il espérait que les négociations se fassent 
  
  
2005-2007 
  
  
Silence radio 
  
  
2008 
  
  
Grant Naylor Productions est en discussion avec la chaine Dave pour faire un épisode spécial, le film est mis au placard 
  
 


Dernière édition par lowtee le Ven 10 Juil 2015 - 23:01; édité 2 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 10 Juil 2015 - 18:22    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
lowtee
First Officer

Hors ligne

Inscrit le: 19 Déc 2014
Messages: 188
Féminin
Saison préférée: X
Personnage préféré: Cat

MessagePosté le: Ven 10 Juil 2015 - 18:25    Sujet du message: Dossier: Red Dwarf - Le Film Répondre en citant

Et voilà la lettre de Doug Naylor qui date de 2004.

Doug Naylor a écrit:
Hi everyone,
I'd really like to say how truly sorry I am not to be with you this weekend but sadly I can't. The truth is I'm absolutely thrilled, I couldn't be happier - and not because I won't have to eat the Moat House fried breakfast, but because American funders are flying into the UK today to continue discussions we began at the Cannes Film Festival to fund the Red Dwarf movie. I fully expect that in a matter of a few days, maybe a couple of weeks, Red Dwarf the Movie finally will be green lit, and by early August I expect to be deep into pre-production in Australia.

It's taken an age, I know, but I'm sure in the end, the struggle will be worth it. When I first embarked on this little adventure I was assured that a film company had guaranteed to put £10 million pounds into the movie which was then budgeted at £15 million. It's now a bit under that. Within seconds of me finishing the script, something that took nine months, the company's share price went through the floor and so did their money.

We started again. A tax incentive EIS scheme was drawn up, something which took almost a year and cost legal fees into six figures. Contracts were signed, and then at the last minute the founders got cold feet and the scheme never happened. Our production team - which included Pat Carr who worked on Empire Strikes Back and two Indiana Jones movies and Alan Cameron, production designer of both Mummy movies and most recently Van Helsing - had to be disbanded.

We started again. I visited Germany, Austria, Spain, I talked to people in Canada, France, Italy and New Zealand in the search for a home for the movie because the UK studios were full of American films and we could no longer afford to shoot there. Three years ago, two weeks before Christmas, I shook hands with a man who promised we would be in pre-production two weeks into the New Year. He was the Managing Director of the company and there seemed to be no stopping us. A few weeks into the New Year he called and said he'd spoken to his number two and they'd decided not to invest in the film. 'But I thought you were the Boss?' I said. 'I am but I have to do what my number two says,' he replied.
A while after this we found a distributor - the guys who sell the movie around the world. They loved the project, they put the budget up, sold the film to Russia, Thailand, Australia, and Japan. Then their CEO left and the new guys came in. One of the new guys was the guy who'd had to do what his number two said. For the second time he shot us down in flames, slashing the budget from 13 million to somewhere below six. The film couldn't be made for six. We started again.

We joined a UK funding body that was going to fund a whole slate of UK films - there was lots of press coverage, we were to be first out of the traps - a year later, despite representing most of the top UK Film Producers, they hadn't raised a cent. We discovered later, that when they talked to investors, they hadn't even told them what the projects were - none of the investors even knew one of the movies they were being asked to invest in was Red Dwarf. They didn't think it would make any difference!

Then one day we got a call from a guy who represented WETA, the guys who made Lord of the Rings, they wondered if they could do the special effects for the Red Dwarf movie. I said I doubted we could afford them. They said they were fans and would love to work on the project and could cut us a deal. For a time we talked about shooting in New Zealand in the Weta studios, because Peter Jackson was planning on taking a break after Return of the King. For a few short days it all looked good, then Peter decided not to take his sabbatical and go straight onto King Kong and another plan hit the dust.

The Weta guys wished us well and recommended I check out Australia. I did - for almost two months, checking out locations, VFX houses, putting together yet another production team. Everything looked good apart from the fact we still didn't have the money in place. But it was coming.

Another funder had shown us he had money and was happy to invest.
Then I got a call from the UK. An Australian guy had called the GNP office, he had sixty million pounds to invest in movies and he wondered if we were funded yet. He said he'd just withdrawn from a Will Smith film and his money was freed up and he was a huge Red Dwarf fan. How much did I need? The whole 60 million or would something less be okay? I said, 'We could do something amazing for 20 million, maybe less. But, let me think about it because maybe 60 million was the way to go'. I thought about it. It took 3 nanoseconds. Yes, 60 million was indeed the way to go.

He asked if we could meet. I said, 'Sure, how about tomorrow?' He said he was based in Melbourne and would fly up to see me in Queensland. Everything was set. Just before he put down the phone he asked if I could I pay his airfare and could he sleep in my apartment and incidentally he was the Duke of Manchester.

Now, I come from Manchester, and I've never heard of the Duke of Manchester.

Especially one who lives in Melbourne. I sarcastically called the GNP office and thanked them profusely for putting me in touch with his Dukeness. 'Thanks, guys,' I said, 'thank you so much. Incidentally, if Napoleon Boneparte calls put him straight through to my mobile.' Ten minutes later they called back. 'There is a Duke of Manchester and his family moved to Melbourne at the start of the 20th century.'

We called the Duke back and asked for proof of his money in a very respectful way, of course. We asked if, maybe, we could speak to his bank manager. He said his bank manager was a really busy guy and he wasn't sure if he'd have time. We said, 'If you've got 60 million we reckon you're probably one of his favourite customers, aren't you? Certainly in the top five. We're sure he'll do anything to help you.' The Duke didn't sound so sure. Instead he suggested he send us a statement of his bank account. He faxed it through to us.

Slowly, it came out of the fax machine, inch by agonising inch. We looked. It said in his account was the sum of 100 million US dollars. 100 big ones. Completely faked of course. He was not the Duke of Manchester and he did not have 60 million pounds. He even tried one last attempt to convince us by saying he could get one of Australia's most famous actresses to vouch for him. We called her. A woman's voice, which sounded as if she had a clothes peg on her nose. 'I've got such a bad cold', she insisted, 'but I really am the famous actress.'
Older and wiser we started again.

Six months later once again it looked like we were funded using a tax incentive scheme but then overnight the Government changed the law. People have come and gone. At one point I got a rejection letter from Film on Four - then they went bust and all the Film on Four people lost their jobs. Then almost a year later, the person who had sent the rejection letter was put forward by our Australian co-partners, as a possible co-producer. Suddenly, she loved the script! Go figure.

Now she's gone too, so have our original Australian contacts. The film has been rejected by many, many people, they usually say they think it's really funny but isn't what they're looking for right now, or ask us to recast the leads. BBC Films, the same BBC who rejected the original TV script three times, have rejected the film script twice, two versions - how much money has Red Dwarf made them? They said it wasn't what they were looking for. Don't they like hit movies?

It's been rejected three times by the British Film Council. My favourite reason was when they told one of the Producers that they thought Red Dwarf the Movie was 'too commercial.' Let me repeat that - they rejected it because they thought it was too commercial. 'You'll get it made anyway you don't need our help,' they said. This from the people who brought you Sex Lives of the Potato Men, which they put nearly a million quid into, and that movie where the kid farts his way to the moon. Why did they put money into that? Maybe the readers' remarks simply said 'Fart Film' and they misread it and thought it said 'Art' Film.

'We're not in the business', they said, 'of helping people turn highly successful TV series into successful feature films.' And on and on it's gone. Countless rewrites, countless storyboards and screen tests, countless meetings with distributors and VFX companies and banks. Only last month I found myself negotiating with the Australian government to work out the qualifying Australian expenditure on the budget's tax offset to help raise ten percent of the budget and then a week later explaining the deal to a group of bankers. That isn't a typo.
But now we're closer than we've ever been, ever. We really, really are.
Now, I'd like to answer a list of fiendishly difficult questions that Andrew Ellard has compiled from emails he claims have been sent in to the website but quite honestly I think he's just made them up himself.

Question No. 1 - When is Andrew Ellard going to get his own office with a really nice leather swivelly chair and personal masseuse - surely this is the least you can get him after yet another awesome year from his smoking computer? Did you guys really send that in? It's hard to believe.
AE: We get these all the time he never believes me. Same with all the fan letters asking that I get a pay-rise. He thinks I write them.

Question No. 2 - Is there going to be a film?
You bet your ass there will.

Question No. 3 - Red Dwarf's a big hit and makes loads of money, so how come you're not just using the millions in the Grant Naylor bank account to make the film?
Only a relatively small percentage of what Red Dwarf generates goes to the production company. Take a DVD. WH Smiths or whoever the shop is gets about half, then there's manufacturing costs and distribution costs and marketing. And then there's the BBC, they take a massive chunk, and then there's the cast, who get too much, and the writers, who don't get enough, and the director, producer, etc. etc. If Grant Naylor had £14 million lying around in its bank account, believe me the movie would have been made by now and I'd be drinking a pina colada in the Bedford Moat House with you guys talking about plans for movie number two.

Question No. 4 - Who's starring in the film if there is one?
The British cast, smeghead!
Five years ago a huge American film company, who are a household name, wanted to make the Red Dwarf movie and were prepared to put the money up so long as I agreed to an all-star American cast. For some insane reason I said, 'No.' I said we had to use the British cast. They said, 'How about a compromise? What about using British movie stars instead?' I laughed and said, 'Like who?' This is true. I swear this is true. They said, 'How about... Hugh Grant? He could be Lister. And what's Emma Thompson doing these days? She could be Kochanski.' I thanked them for their time and ran from the building.

Question No 5 - What's the film going to show me that I haven't seen before in the TV series?
Well, if it takes much longer Craig Charles in William Shatner's old corset and a Kryten with a zimmer frame! The truth is it will be a combination of the character comedy that is Red Dwarf's main strength and some big set pieces that will be funny and spectacular.

Question No 6 - How come you're filming in Australia?
We can't afford to shoot the movie in the UK and get the same production values that we will be able to get in Oz. Remember both The Matrix and the last Star Wars were made in Oz. Most Brit movies are shot on location in the UK and can't afford the expense of months of studio hire. Movies like Harry Potter aren't British movies, they're American movies, funded by American studios, with Brit actors in them, so they can afford to shoot in the UK studios because they're funded by the US. Red Dwarf is science fiction, so we need to build many of the sets, and therefore need several studios. That is much more affordable in Australia, plus they have locations out there which are very spectacular.

Question No 7 - We hate CGI, sort of. Well, except Gollum, obviously. So will you be doing the special effects with good old wobbly models instead?
We will be using both miniatures and CGI as most feature films do these days. Models for close-up and CG for backgrounds and less detailed stuff.

Question No 8 - The film's taking forever - have you considered going back to the TV series?
I'd love to go back to the TV series, but the movie wouldn't have got to the stage it has without my fulltime, or nearly-fulltime, commitment. Also, we can't accept a commission to do a TV series if we're on the brink of getting the movie off the ground any moment and that's how it's appeared for some time now.

Question No 9 - Why won't you do DVD commentaries?
I didn't know anyone wanted me to!

Question No 10 - Why does Rob Grant refuse to be involved in the DVDs?
He always says he might do them, but then it never happens. I don't really know why.

Question No 11 - Why don't you come to conventions anymore?
Last year I was in Australia trying to get the film off the ground, and this weekend I've told you about.
Well, that's about it. Have a great convention - and I hope I won't see you next year either, because I hope I'll be in Australia in the middle of post-production on Red Dwarf the Movie. But the year after that I'll be there as sure as eggs is hen periods.

Thanks for all your support. Keep smegging.

Best wishes, Doug Naylor.
Revenir en haut
Arnold Rimmer
First Officer

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2014
Messages: 264
Féminin
Saison préférée: V

MessagePosté le: Sam 11 Juil 2015 - 13:52    Sujet du message: Dossier: Red Dwarf - Le Film Répondre en citant

T'as vu que sur les storyboards, Rimmer n'a pas le H au début…

ici vous avez plusieurs rapports et articles sur le film, avec photos de la première lecture et tout et tout. Même Llewellyn en train de se faire mouler intégralement
Revenir en haut
Cat
Third Technician

Hors ligne

Inscrit le: 23 Aoû 2014
Messages: 114
Masculin

MessagePosté le: Ven 24 Juil 2015 - 15:59    Sujet du message: Dossier: Red Dwarf - Le Film Répondre en citant

Super intéressant. Il y a pleins de choses que je savais pas. Et le site a pleins de photos et d'anecdotes c'est génial, merci toutes les deux.

Vous préfèreriez quoi vous? Si on retourne à la situation au moment de la fin de la saison 8, vous voudriez un film, ou une nouvelle saison de Red Dwarf?
_________________
Yeahhhh, I'm so excited, all six of my nipples are tingling!
Revenir en haut
Arnold Rimmer
First Officer

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2014
Messages: 264
Féminin
Saison préférée: V

MessagePosté le: Ven 24 Juil 2015 - 19:12    Sujet du message: Dossier: Red Dwarf - Le Film Répondre en citant

mmmhhhh une série. C'est plus long. Mais voir Red Dwarf dans une salle de cinéma ça doit être un gros kiff quand même. Flibble, ou même juste Trojan, mettons. Imagine Rimmer glitché en gros plan sur un écran de cinéma. Un film ça aurait dit beaucoup plus de budget, l'avantage des comédies de situation, c'est que ça coute rien. Donc ils auraient misé sur beaucoup de sf et c'est pas ce qui me plait le plus dans Red Dwarf, donc définitivement une série.




Mais disons le… Cette scène au cinéma ça doit être énorme!

Revenir en haut
Cat
Third Technician

Hors ligne

Inscrit le: 23 Aoû 2014
Messages: 114
Masculin

MessagePosté le: Dim 26 Juil 2015 - 14:49    Sujet du message: Dossier: Red Dwarf - Le Film Répondre en citant

Laughing les ballons de plage maudits, ça au cinéma, ça aura fait carton j'avoue

On aime vraiment une série bizarre hein. J'aurai vraiment aimé un film, mais c'est vrai que ton point de vue est pas faux, il y aurait eu beaucoup plus d'actions, ça aurait été peut être au détriment de la comédie
_________________
Yeahhhh, I'm so excited, all six of my nipples are tingling!
Revenir en haut
lowtee
First Officer

Hors ligne

Inscrit le: 19 Déc 2014
Messages: 188
Féminin
Saison préférée: X
Personnage préféré: Cat

MessagePosté le: Dim 2 Aoû 2015 - 20:29    Sujet du message: Dossier: Red Dwarf - Le Film Répondre en citant

tout comme Arnie!
Revenir en haut
pacboy
Skutter

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juil 2017
Messages: 4
Masculin Verseau (20jan-19fev)
Personnage préféré: Arnold Rimmer

MessagePosté le: Ven 7 Juil 2017 - 21:01    Sujet du message: Dossier: Red Dwarf - Le Film Répondre en citant

Tiens c'est marrant, mais ça ne parle pas des rumeurs loufoques de casting, on parlait de Jackie Chan et de Bill Clinton pour le film. (Je me suis même dit que pour la saison 9 ils ont chopé Richard NG, un acteur HK qui a beaucoup tourné avec Jackie Chan et Sammo Hung, et qui vit à Londres pour remplacer Jackie. ^^)
_________________
see you next time space cowboy
Revenir en haut
Arnold Rimmer
First Officer

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2014
Messages: 264
Féminin
Saison préférée: V

MessagePosté le: Jeu 14 Sep 2017 - 22:23    Sujet du message: Dossier: Red Dwarf - Le Film Répondre en citant

what  Laughing
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:19    Sujet du message: Dossier: Red Dwarf - Le Film

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Red Dwarf Index du Forum -> The Observation Dome -> Dwarf Chat Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Texno x0.3 © theme by Larme D'Ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com